Les Artistes

Les Artistes

Cie Carnet de Voyages :

Maria del Carmen, photo Guilhem Vicard
Dernière d’une tribu,Maria del Carmen Bergeaud est née d’un axiome catalan et d’une  andalouse, tous deux unis par l’amour de la vie, la révolte et l’humour (noir parfois), jusqu’au bout de leurs rêves. Leurs planètes, pour l’un la peinture, rouge, orange, bleue, et pour l’autre les histoires venues de la nuit des temps, ont formé sa planète.

Le conte est installé depuis longtemps dans l’Espagne de sa famille, et, chez ses grands-parents tous les prétextes étaient bons pour rire et s’émerveiller d’une histoire. Chacun avait la sienne, avec son corps et ses mots : les oncles, les tantes, les cousins… jusqu’aux plus petits !

Elle a repris le flambeau.

Elle travaille depuis plusieurs années dans des écoles, des centres de loisirs, des bibliothèques. Elle conte pour les tout-petits et les plus grands depuis toujours, elle fait de la lecture d’albums, elle utilise entre autres, le Kamyshibay et les raconte-tapis.

Elle anime des ateliers pour enfants et adolescents et ce travail lui permet d’utiliser le conte et le théâtre comme outil de médiation pour une meilleure expression d’eux-mêmes.

Ses formations maquillage et masque continuent d’enrichir toutes les formes de création auxquelles elle est attachée.

Yohann Loisel :

 
Artiste Clown. Découvre le Jonglage à Lyon en 1997.
Musicien depuis l’enfance, d’abord à la flûte traversière, puis plus tard guitare, et piano.
Puis a suivi des cours au conservatoire de musique en chant lyrique et impro jazz pendant deux ans, et des cours de théâtre de rue dans d’autres structures.
Intermittent depuis 2005, sur plusieurs projets :

Jongleur avec la compagnie « Au Clair de la Bulle », en médiéval, et sur la création « mandala » en 2013, et avec la cie « Juste à Temps » pour le spectacle clownesque Professeur fusstrack ».

Musicien dans « la Roulotte Poum Tchac » ; puis sur divers projets en cours de création.

Musicien-comédien dans le spectacle « Pierrette » et « Pierrette brasse band » de la cie « Juste à Temps ».

Comédien-marionettiste dans « Les Mercatores », spectacle médiéval de la cie « l’Alauda ».

Par ailleurs réalisation de quelques travaux en graphisme et site internet, dont le site de la cie « Juste à Temps » et l’affiche de « la Roulotte Poum Tchac », animations d’ateliers de cirque et quelques animations de rue en solo.

 Danse et Cinéma Cie :

Danse et Cinéma Cie a pour vocation de danser le cinéma et de filmer la danse : 

  • Créations de chorégraphies pluridisciplinaires 

  • Projections pellicule d’anciens courts-métrages 

  • Réalisation de courts-métrages dansés 

  • Ateliers d’initiation corporelle, de films vidéo ou Super 8, de labo-photo. 

Implantée au Brignon, commune au sud du Puy en Velay, la Cie s’ancre dans ce territoire puis rayonne dans le bassin lyonnais. Toutes nos actions ont pour leitmotiv la question : où est notre force de vie ? Comment la ranimer et la cultiver ? Nous cherchons cette force en nous, dans notre corps, et la mettons à l’épreuve des échos du monde.  

Elle est composée de :
Frédérique Martha Mille : Elle amalgame joyeusement sa danse, ses questions existentielles et sa folle sagesse. Au grand jeu de l’universel infini et du personnel infime, son coeur ne balance plus il danse. « Je m’exerce à être la meilleure de moi-même ».

 Xavier Arpino : Il arpente la planète comme chef-opérateur pour des documentaires sur des hommes oubliés. Dans le prolongement de son regard à température ambiante, ses photos argentiques tracent la ligne d’horizon entre le visible et l’invisible. 

Annabelle Noir-Mezeray : Dessinatrice. Elle a illustré de nombreux spectacles 
et croque des esquisses en quelques cases du monde en mouvement. 
A l’encre ou aux crayons, ses yeux voient flou et son cœur voit net.

Cie Tapis Volant :

« La Cie LE TAPIS VOLANT est une compagnie professionnelle de théâtre et théâtre de marionnettes. Elle a été créée en 1990 par Farzaneh VALAI, comédienne marionnettiste d’origine iranienne.

La Compagnie a créé de nombreux spectacles pour tous publics, y compris pour les plus jeunes puisqu’elle a représenté certaines de ses créations dans des crèches et relais d’Assistantes maternelles.

Depuis 1990, la compagnie a créé une trentaine de spectacles, de contes, marionnettes, théâtre d’objets et spectacles de rue en castelet mobile. Ces spectacles ont été représentés un peu partout en France, en Europe francophone et en Afrique noire.

Sa Directrice artistique Farzaneh VALAI a posé ses valises en Haute-Loire depuis peu et y a transféré le siège social de la Compagnie. Actuellement la compagnie est en résidence pour trois ans au théâtre de Montfaucon en Velay qui constitue un lieux de travail et de création. Un nouveau spectacle’ jeune public y est actuellement en chantier.

L’équipe :

Farzaneh Valai : Directrice artistique, marionnettiste et comédienne

Nicole Ney-Fourniere : Mise en scène

Pascal Krassovich : Administration et régie technique

Yves Chouvel : Diffusion

Valérie Vallat :

        « Pampilles pompons et créations », voici la griffe  de Valérie, artiste plasticienne, qui s’éclate dans la réalisation de lampes et meubles de décoration. Autodidacte, son inspiration vient de ce qu’elle voit et ressent autour d’elle.
Pour la fabrication des lampes, elle travaille le papier de soie et met en relief sa transparence, sa légèreté et son apparente fragilité.

Nomad’y conte :

 « Un cracheur de mots » 

Nicolas Andrieux découvre l’art du récit en 2008. Il se formera avec le conteur Roland Ducroux de la Cie Colonne puis à Paris au sein de la Compagnie Amstramgram.

Dès lors, il se met à écrire de nombreux contes, met en scène ses spectacles et commence à raconter dans des veillées de villages, des festivals et au sein de collectivités. Artiste engagé et soucieux de présenter des contes en lien avec le Monde actuel, Nicolas Andrieux,  écrivain-conteur, se sert du conte comme arme politique, liant la tradition orale à sa plume écorchée. Adepte de l’oralité sous toutes ses formes, de la poésie libre (le Slam), Nicolas Andrieux n’est pas un conteur ordinaire. Il est d’abord un  » Cracheur de mots « , transmettant à qui veut bien l’écouter, une colère, une réflexion politique, un appel au rêve et au changement.

Sa parole libre évolue à travers ce personnage de nomade, écouteur et écouté, engagé dans une démarche artistique originale : Nomad’y Conte

Attaché à la pluridisciplinarité des Arts, il participe à des expositions où se mélangent photographies et écrits divers, comme l’exposition « Human » organisée en 2010 par le Collectif de photographes Optycos.

Depuis la rentrée 2013, Nicolas Andrieux anime  une émission de radio ayant pour but la diffusion et la promotion en direct de poésie dite classique et de poésie dite contemporaine, le slam.

Homme tout terrain, il anime des ateliers d’écriture parce que pour lui, la plume est une « arme » amenant une reconnaissance sociale, libérant la parole de l’individu.

« Ce qui compte n’est pas la manière de dire mais dire, tout simplement »

 Nicolas Andrieux est Membre du Collectif Oralité Auvergne

Cie La Nef Aillée :

la nef ailée

La Compagnie de la Nef Ailée

logo_LNA_cercle_webCrée en Août 2011 en Haute-Loire, la compagnie de la Nef Ailée travaille à l’international.
Elle propose des spectacles vivants et des stages de théâtre et de clown.

Ses spectacles sont créés à partir d’un travail de recherche, autour du clown, du théâtre, du cinéma et de la musique.
Ses stages se fondent sur une méthode originale d’enseignement du théâtre et du clown, issue de l’expérience et du travail de recherche de sa fondatrice et directrice artistique, Maryvonne Coutrot.

« J’ai créé cette compagnie afin de continuer à développer les arts que je pratique depuis 10 ans, le théâtre et le clown, et d’autres que je découvre depuis peu, comme le cinéma. J’aime et je trouve important de transmettre l’amour de ce métier et ce savoir que j’ai pu acquérir grâce à des comédiens et metteurs en scène que j’ai rencontrés tout au long de ma carrière. »

Maryvonne Coutrot

Cie L’envolante :

« Un doux matin saumoné, pour quelques pas frivoles, à la rosée égarée, Madame batifole.

Où sont passés les bretons ? Las, ils fument la galette Et siphonnent au ponton ! Brave Dame s’inquiète.

Un ciré du ciboulot, Chevalier pyromane, Bientôt flambe l’allegro Et sa dame enrubanne.

L’Champagne de boucanier D’la fillette dispose. Pris le rêve dans l’panier,  En larmes, la dame arrose.

Aux saccades du dragon, Enfle et rougit la bulle, Se déballe l’horizon A la dame incrédule.

 

Amante vaporeuse Que le zéphyr enlève Monte des nues rieuse. Rêve, la dame rêve.

Rutilance du bonheur Aux pommettes s’entiche. As des as et coup de coeur, La dame a son fétiche.

Au septième, déleste, En flânerie galante, A la terre funeste, Dame son envolante. » Lionel ALES

La Roulotte Poum T’Chac :
De rythmes entraînants en mélodies envoûtantes, ces musiciens aux verbes colorés d’accordéon, guitares, contrebasse et violon, nous partagent des tranches de vie, tour à tour légères et profondes, faites de rencontres, de quêtes existentielles, de désenchantement, mais aussi de renaissance, de tendresse, de voyages dans les profondeurs de l’âme et de la non moins importante des questions de « mais où ai-je donc mis ma vieille lampe de chevet » ?
Sur des musiques teintées de jazz manouche, de blues, de reggae…laissez-vous entraîner par cette roulotte de vie, vie atypique, pique qui roule et roule ta boule

Yvan Marc :
Depuis 10 ans Yvan Marc sillonnent les routes de France avec à son actif plus de 400 concerts, 4 albums et une cinquantaine de chansons. Si il a su imposer son style, il a pour chacune de ses créations voulu apporter une ambiance et une énergie différente. Avec ce nouveau spectacle « dix ans de scène », Yvan Marc nous fait entrer dans son univers en mélangeant les titres de ses débuts au côté du groupe Mickey 3d et les titres plus récents. Pour cet évènement, les chansons seront réarrangées mêlant à la fois instruments acoustiques (accordéon diatonique, violon, banjo) et instruments électriques (guitare, basse…) dans la pure tradition de la chanson française « nouvelle vague ». Pour le plaisir de réentendre des textes emprunts d’humanité, célébrants la vie et ses tourments, l’amour et ses écueils. Il y est question des hommes, de leurs contradictions, de ce qui les fait avancer, de leurs doutes et des questions que pose le monde moderne.

Cie Alchymère :
Il y a maintenant près d’une dizaine d’années, une passion est née, petite flamme qui sans cesse grossit au gré des rencontres. Certaines furent courtes, d’autres plus longues, comme avec les Compagnons de l’Aurore, puisque nous avons profité de leur présence pendant cinq ans.Notre passion se nourrit du profond désir de voir nos rues revivre. Ainsi, la Compagnie Alchymère est créée en 2005, dans le but de mettre en place de nombreux spectacles divers et variés (feu, jongleries, déambulations, etc.) ; et ce, avec un nombre croissant d’artistes d’horizons différents.